Startseite

  • Agenda

  • Journal

  • Conseil de lecture

  • Nouvelles parutions

  • Actualités

  • Festivals

Contribuer

Aimeriez-vous que votre page web apparaisse dans l’index de recherche?

Etes-vous auteur/autrice ou éditeur/éditrice ou avez-vous le projet d’un livre ou d’une publication ?

LiteraturSchweiz

Paramètres

Agenda

26-08-2016
24ème Fête du Livre de St-Pierre-de-Clages
AVTC
Espace Arvoisie
Chamoson

Agenda

26-08-2016
"Die Kur" + "Die Launen des Tages"
Arno Camenisch liest
GGG Stadtbibliothek Schmiedenhof
Basel

Agenda

26-08-2016
Russenlaui - Russische Musik und Dichtung
Sebastian und Beat Mattmüller (Gesang und Klavier)…
Allgemeine Lesegesellschaft
Basel

Agenda

26-08-2016
«Gerhard Meister & Jürg Halter»
Literarisch-musikalischer Saisonauftakt
lit.z Literaturhaus Zentralschweiz
Stans

Journal

Bookfinder: LitteratureSuisse rend hommage à la journée mondiale du livre 2016 en proposant un service bien particulier: le chercheur de livres. En cliquant six fois seulement, vous indiquez vos préférences, et le chercheur de livres trouvera le livre suisse qui vous convient. Vous pouvez consulter le chercheur de livres pour vous-même, ou pour des amis ou connaissances à qui vous souhaitez offrir un livre. Pour acheter les livres qui vous seront recommandés, vous pourrez vous rendre à la librairie de votre choix ou les commander directement en ligne, auprès de fournisseurs externes.  

Journal

Mitteilungen: Öffentliche Tagung «Sprachsprünge. Poetiken literarischer Mehrsprachigkeit in Graubünden», 1.9.–3.9.2016 in Segl/Sils

Journal

«Der Spartaner» von Tom Zürcher: Rezensionshinweis viceversaliteratur

Journal

Antenne Romande: Jean-Michel Olivier ou Montesquieu chez les people (et Baudrillard dans les marges)

Journal

«Vocation: Promeneur» [Spaziergänger Zbinden] de Christoph Simon: Critique par viceversalittérature

Journal

Mitteilungen: Vom 24. bis 26. Februar findet in Thun das 12. Thuner Literaturfestival statt. Neue Stimmen werden gesucht: Autorinnen und Autoren, die noch keine eigenständige Veröffentlichung vorweisen, können bis zum 16. Oktober ihre Texte elektronisch an mail@literaare.ch einreichen. Die Gewinnerinnen und Gewinner erhalten am Literaturfestival die Möglichkeit, ihre Texte im Rahmen des Literaturfestivals zu präsentieren. Das Thema ist frei, es sind ausdrücklich alle Genres erwünscht. Der Text soll die Länge von 4 A4-Seiten, 12 Pt., nicht überschreiten. Weitere Auskünfte erteilt Stephan Probst unter probst@literaare.ch. An dieser Stelle erscheinen Mitteilungen und Ausschreibungen unserer Mitglieder oder uns nahestehenden Organisationen.  

Journal

«Die Wolken waren groß und weiß und zogen da oben hin» von Matthias Zschokke: Rezensionshinweis viceversaliteratur

Conseil de lecture

Germano Zullo, Le plus grand footballeur de tous les temps: Devenir ce «plus grand» footballeur, voilà le rêve du jeune protagoniste… Or, l’enfance passée, il commence à douter de son talent; pire encore, il perd son énergie et toute confiance en soi. Ses échecs sur le terrain de foot s’accumulent, ses notes au lycée chutent. En même temps, il découvre douloureusement la solitude de son père, avec qui il vit, et la fragilité de sa mère qu’il ne voit qu'au restaurant. Heureusement, il peut compter sur deux amis: Wamai, qui est en fait ce footballeur prodigieux évoqué dans le titre ; collègue de son père et réfugié politique, il incite l'adolescent à affronter plus courageusement sa vie. Puis il y a, bien sûr, Giuliana, qui lui fait découvrir avec pudeur et sensibilité l’univers de la littérature et de l’amour.

Conseil de lecture

Albertine, Les Gratte-Ciel: Deux milliardaires se mesurent l’un à l’autre à l’aune de leur maison qu’ils transforment progressivement en gratte-ciel. Chacun veut avoir la plus haute, la plus chère, la plus belle. Mais ils se prennent, Babel nous en prévenait, à leur propre piège. Une tour chute et l’autre reste orpheline. Mais comment interpréter cette histoire ?Sociologiquement, cherche-t-on à montrer les attributs de pouvoir et de prestige que les hommes peuvent brandir quand ils se mesurent les uns aux autres ? Psychologiquement, nous montre-t-on la vacuité de l’homme et la futilité de ses besoins de grandeurs ? Mais là, nous devenons les joueurs des pièces que nous assemblons. Serait-ce l’échange entre un spécialiste du livre et un architecte avec, d’un côté, la recherche d’équilibre de l’image en regard des déséquilibres du corps central réel des bâtiments, et, de l’autre, le dialogue entre le dessin qui se complexifie et les légendes textuelles? Est-ce un plaisir sémiotique où finalement la rivalité se stoppe par la limite de la page ? Page qui se transforme en cadre de tableau. Tableau qui fige l’instant fugace de l’équilibre.Mais arrêtons ce jeu d’adultes. C’est tout ça et encore tout autre chose. Mais alors comment comprendre la fin qui montre des sangliers dévorant dans les bois la pizza qu’ils ont volée au pied de la tour ? Serait-ce l’animal qui se laisse séduire par les aliments transformés des humains ? Nous rappelle-t-on les plaisirs oubliés du manger ensemble ? Ou alors serait-ce la sagesse qui se retrouve réunie autour d’un repas apprêté ? Entre ascension et chute, équilibre et déséquilibre, espace restreint et espace infini, avec le jeu du noir et du blanc, les interprétations du lecteur s’emballent.Allez assez réfléchi. Il n’est pas question de folie ; mais simplement d’hommes sur lesquels on pose un regard amusé. C’est avec délices que nous retrouvons la griffe de Germano Zullo et le trait d’Albertine, aériens et joueurs. Complices, ils nous invitent à construire notre propre interprétation.Carole-Anne Deschoux(Quelle SIKJM)

Conseil de lecture

Mary-Laure Zoss, Le Noir du ciel: « Peut-être qu’on pourrait vivre, malgré tout? » : la poésie de Mary-Laure Zoss (qui débute avec ce livre noir et intense à l’âge de 52 ans) se situe clairement dans la lignée romande de Gustave Roud et de Philippe Jaccottet et elle est marquée par l’influence d’Yves Bonnefoy et d’Antoine Emaz (qui signe la préface). Cette voix poétique dense, obscure – qui ne va pas dévier de sa trajectoire dans les trois livres suivants – creuse un sillon dans un paysage boueux, à la fois concret et métaphorique. Les pas scandent le bruit d’une traversée de la page qui dit la noirceur, la dénonce, sans jamais la dompter vraiment. Des silhouettes fatiguées et beckettiennes traversent les hivers pluvieux (chaque chapitre est clos par le paraphe d’une saison hivernale datée) dans la quête d’une frêle lumière au bout du tunnel : «  même quand le soir borde la buée des doubles vitres, elles [les lampes] brillent au crépuscule – pour un moment seulement – au-dessus de la route  ».(Pierre Lepori)

Nouvelles parutions

Walter Niederberger: Trump Land - Donald Trump und die USA. Orell Füssli.

Nouvelles parutions

Francesca Sanna (Bild) Daniel Fehr (Text): Ein Loch gegen den Regen?. Atlantis Verlag.

Actualités

lit21: Verloren – Leon de Winter „Geronimo“

lit21: Jakob und Alexander

lit21: Michel Butor: Alles musste neu sein

Boersenblatt News: Von der FVA zur Stiftung Lesen: Franziska Hedrich wird Pressereferentin

lit21: Han Kang – Die Vegetarierin (Buch)

Festivals

Le livre sur les quais 2016: Morges (Vaud)

Rigi Literaturtage: Rigi Kulm

Babel Festival di letteratura e traduzione: Bellinzona

Automne Littéraire Gstaad

BDFIL: Festival de bande dessinée Lausanne