Startseite

  • Agenda

  • Journal

  • Conseil de lecture

  • Nouvelles parutions

  • Actualités

  • Festivals

Contribuer

Aimeriez-vous que votre page web apparaisse dans l’index de recherche?

Etes-vous auteur/autrice ou éditeur/éditrice ou avez-vous le projet d’un livre ou d’une publication ?

LiteraturSchweiz

Paramètres

Agenda

08-12-2016
Plötzlich Sachbuchautor/in
Gabriel Palacios
Palacios Relations GmbH
Bern

Agenda

08-12-2016
Lesung
Monika Küble, Henry Gerlach
Historisches Museum Thurgau
Frauenfeld

Agenda

08-12-2016
ZAP* Arena
ZAP* Zur Alten Post
Buchhandlung Zap zur alten Post
Brig

Agenda

08-12-2016
Was ich liebe - und was nicht
Hanns-Josef Ortheil
Literaturhaus Basel, Barfüssergasse
Basel

Journal

Bookfinder: LitteratureSuisse rend hommage à la journée mondiale du livre 2016 en proposant un service bien particulier: le chercheur de livres. En cliquant six fois seulement, vous indiquez vos préférences, et le chercheur de livres trouvera le livre suisse qui vous convient. Vous pouvez consulter le chercheur de livres pour vous-même, ou pour des amis ou connaissances à qui vous souhaitez offrir un livre. Pour acheter les livres qui vous seront recommandés, vous pourrez vous rendre à la librairie de votre choix ou les commander directement en ligne, auprès de fournisseurs externes.  

Journal

Bergler, Clown und Homme de Lettres: Zum Tod von Giovanni Orelli (1928–2016)

Journal

Kritische Diskurse: Die bibliophile Notiz für Kalenderwoche 49

Journal

Erinnerungen an Büchermenschen: Sachbuch Schweizer Literaturszene – Eine Arche ist eine Arche ist eine Arche

Journal

Mitteilungen: Der OpenNet-Schreibwettbewerb 2017 der Solothurner Literaturtage ist eröffnet

Journal

«Malax» de Marie-Jeanne Urech: Critique par viceversalittérature

Journal

«Mut zur Mündigkeit» von Beat Sterchi: Rezensionshinweis viceversaliteratur

Conseil de lecture

Peter Stamm, Paysages aléatoires: « Que ne lui avait-il pas raconté. Et que lui avait-elle raconté, elle ? Il ne lui avait jamais rien demandé sur sa vie, et si elle avait, une fois, raconté quelque chose, il n’avait pas écouté. Elle avait donc gardé ses histoires pour elle. Ses histoires ». Il s’agit de Kathrine, 28 ans, et de son deuxième mari, Thomas, le beau parleur. C’est l’auteur Peter Stamm qui, dans son deuxième roman à succès, «Paysages aléatoires», se penche sur les histoires de sa protagoniste, dans un petit village de Norvège, au nord du cercle polaire. Il raconte la biographie d’une douanière qui a un enfant de huit ans d’un premier mariage, et qui n’arrive pas à garder les hommes. Dans un ton sobre, minimaliste, inspiré des modèles scandinaves, sont racontées les « défaites » qui oscillent singulièrement entre le tragique et le comique. Un questionnement sur la vie à proprement parler qui permet beaucoup: observations, réflexions, souvenirs, amitiés et expériences. Parfois, tout cela fait sourire, d’autres fois pleurer. Mais tirer un véritablement apprentissage de son vécu, Kathrine ne le peut jamais. Et ainsi se termine la fuite spectaculaire à Bologne en bateau et en train par un retour à une vie normale et insignifiante, en Norvège, avec un troisième époux. Comme si, dans une région, où il fait sombre si tôt, on ne pouvait que travailler tranquillement, sans ruminer sans cesse. (Severin Perrig, trad. par Marie Fleury Wullschleger)

Conseil de lecture

Yvette Z'Graggen, Les années silencieuses: En 1981, Yvette Z'Graggen voit un film évoquant la façon dont la Suisse, pendant la Seconde Guerre mondiale, a refoulé des milliers de juifs en danger de mort. Ce film la bouleverse et la questionne, écrit-elle au début des «Années silencieuses». Jeune fille durant cette sombre période, elle n'a pas vu, ou pas voulu voir cela, ne s'est pas indignée. Quarante ans plus tard, elle décide alors de tenter de comprendre. «Comprendre pourquoi on ne sait pas. Pourquoi, sachant, on fait comme si on ne savait pas. Pourquoi on oublie certaines choses et pas d'autres. Comprendre de quoi était fait ce temps dont j'ai vécu.» Dans un récit lucide, elle revient sur les années 1942 et 1943.En italique, elle expose au début des chapitres les faits de la guerre tels que les rapporte Alfred Häsler (dont le livre «Das Boot ist voll» a inspiré le film), et ce qu'en laissait transparaître le journal «La Suisse» qu'elle lisait alors. Puis elle retrace en parallèle son quotidien, ses préoccupations de jeune fille et d'écrivain en devenir, avide de vivre malgré tout. Le lecteur, au fil des pages, pris par ces anecdotes touchantes, a tendance à écarter lui aussi leur funeste arrière-fonds... Livre historique sévère, «Les années silencieuses» est un récit fin et important, voire essentiel, qui fait aujourd'hui partie de notre patrimoine culturel. Lu et relu par les générations successives, il attire l'attention sur l'insinuation rapide de l'indifférence, et laisse une marque salutaire.Yvette Z'Graggen a donné avec «Les années silencieuses» une relecture essentielle des années 40 en Suisse. (Delphine Albrecht)Ce texte a été publié pour la première fois en 2013 dans L'Hebdo Hors-série «Littérature Suisse, 100 livres essentiels».

Conseil de lecture

Julien Burri, Jusqu'à la transparence: Le jeune écrivain Julien Burri (né en 1980) écrit plus souvent des proses narratives. Ses livres de poèmes sont rares et courts. «Jusqu'à la transparence» se compose de brefs poèmes en vers très purs, et, comme la glace, très denses. Et froids. Un lyrisme retenu, douloureux, les anime. Un amour difficile s'y exprime, mais aussi s'y fragmente entre un enracinement impossible, une vacuité insondable et un désir renouvelé qui relance l'effort de vivre. Donner son corps ou les mots à la lumière les exposera à la promesse d'une dissolution, plus ou moins rapide, plus ou moins acide. Le poète voudrait pourtant « coudre l'hiver avec le printemps ». Pour ce faire, il n'accorde au langage, menacé par la même finitude que le corps, qu'une confiance très mesurée.Ce livre dépouillé, qui semble au premier abord sombre et presque défaitiste, reste peut-être une ode à l'amour et au poème. On démêle mal les fils de la tendresse et de la dérision, l'adhésion au monde et l'ironie, mordante. La force de ce livre lapidaire et lucide tire toute son énergie de la tension entre espoir et découragement, vers la naissance de soi. (Françoise Delorme)

Nouvelles parutions

Franz Dodel: Nicht bei Trost. Sequenzen. Edition Korrespondenzen.

Nouvelles parutions

Milo Rau: Das Kongo Tribunal. Verbrecher Verlag.

Actualités

lit21: Vermahnung‘ an alle menschen

lit21: Populismus: Vom Unbehagen der Demokratie

Boersenblatt News: Deutschlands schönste Buchhandlungen (Folge 19): Taube in Marbach - ein Ort der Inspiration

lit21: {Buch} Das Nest

lit21: Nachts ist es leise in Teheran von Shida Bazyar oder die jüngere Geschichte des Irans

Festivals

SKOOB skoobalibre: Rencontre autour de l’édition contemporaine, Genève

Litprom Literaturtage 2017

Lyrikfestival Basel

Bieler Gespräche