Startseite

  • Agenda

  • Journal

  • Conseil de lecture

  • Nouvelles parutions

  • Actualités

  • Festivals

Contribuer

Aimeriez-vous que votre page web apparaisse dans l’index de recherche?

Etes-vous auteur/autrice ou éditeur/éditrice ou avez-vous le projet d’un livre ou d’une publication ?

LiteraturSchweiz

Paramètres

Agenda

17 h 00
Kulinarische Gourmetlesung
Martin Dahinden
Bistro Le Puy
Zürich

Agenda

17 h 30
Lesung aus «Schattenschnitt»
Sunil Mann
Buchhandlung am Hottingerplatz
Zürich

Agenda

30-08-2016
Politik und Liebe machen
Laura de Weck
Kantonsbibliothek Thurgau
Frauenfeld

Agenda

30-08-2016
Lesung
Max Goldt
Kaufleuten Zürich
Zürich

Journal

Bookfinder: LitteratureSuisse rend hommage à la journée mondiale du livre 2016 en proposant un service bien particulier: le chercheur de livres. En cliquant six fois seulement, vous indiquez vos préférences, et le chercheur de livres trouvera le livre suisse qui vous convient. Vous pouvez consulter le chercheur de livres pour vous-même, ou pour des amis ou connaissances à qui vous souhaitez offrir un livre. Pour acheter les livres qui vous seront recommandés, vous pourrez vous rendre à la librairie de votre choix ou les commander directement en ligne, auprès de fournisseurs externes.  

Journal

«Monsieur et Madame Rivaz» de Catherine Lovey: Critique par viceversalittérature

Journal

«Bärenlieder» von Heinz Stalder: Rezensionshinweis viceversaliteratur

Journal

«Permis C» de Joseph Incardona: Critique par viceversalittérature

Journal

Mitteilungen: Öffentliche Tagung «Sprachsprünge. Poetiken literarischer Mehrsprachigkeit in Graubünden», 1.9.–3.9.2016 in Segl/Sils

Journal

«Der Spartaner» von Tom Zürcher: Rezensionshinweis viceversaliteratur

Journal

Antenne Romande: Jean-Michel Olivier ou Montesquieu chez les people (et Baudrillard dans les marges)

Conseil de lecture

Felix Philipp Ingold, Noch ein Leben für John Potocki: « Peu importe d’où il vient, comme nous lui avons fourni tous les papiers nécessaires, Potocki pourrait entrer normalement dans un des ports étroitement surveillés de la marine guerrière ou commerciale maghrébine ; débarquer, s’installer, changer de l’argent, planifier la suite de son voyage, acheter des vivres, engager des porteurs et un capitaine pour son bateau, et cetera. » Bref, Potocki pourrait tout faire.

Conseil de lecture

Nora Gomringer, Nachrichten aus der Luft: Tout l’art des poèmes consiste à échapper aux grands modèles sans toutefois les ignorer complètement. L’interstice entre les deux est mince, mais il existe cependant, et Nora Gomringer en donne la preuve. La poétesse trouve sans cesse de nouveaux mots et des formulations surprenantes pour décrire des sentiments bien connus. À l’amour correspond le voyage – dans toutes les directions. C’est à ça que se rapportent ces «Nouvelles de l’air», nouvelles des airs en fait, de tous ces airs qui soufflent avec et dans ses poèmes. Nora Gomringer, en effet, fait appel à tous les registres, alternant des descriptions en prose et des énumérations rapides avec des observations très précises de scènes de rue – non sans dédaigner bien sûr les subtilités du calembour. Elle aime ce qui résiste, elle recherche les digressions et les contradictions dans ses poèmes. Pour l’exprimer, elle utilise tous les moyens, y compris ceux de la typographie. Composés en diverses polices de caractères, les différents poèmes s’étalent sur les pages dans tous les sens.Un CD accompagne le livre, Gomringer confirme qu’elle est une formidable interprète de sa propre production.(Beat Mazenauer, trad. par Marielle Larré)

Conseil de lecture

Max Frisch, Homo Faber: Le récit le plus connu de Max Frisch, « Homo faber », est paru en 1957. Raconté à partir d’un point de vue subjectif, il constitue en un psychogramme de Walter Faber, ingénieur suisse egocentrique et technophile. En 1936, ce dernier a quitté son amie, enceinte, pour une mission à Bagdad. A moitié juive, celle-ci se voit contrainte de fuir. Or, contrairement à ce qui avait été convenu, elle renonce à avorter. Vingt ans plus tard, Faber rencontre la jeune Elisabeth durant une croisière. Ils tombent amoureux et voyagent ensemble à travers l’Europe, jusqu’à ce qu’Elisabeth se fasse mordre par un serpent en Grèce, fasse une mauvaise chute et décède. Le « rapport » rétrospectif de Faber – le sous-titre donne cette indication générique – se présente comme une tentative de la part de l’ingénieur de comprendre cet accident, mais aussi l’inceste avec sa fille ainsi que de défendre l’idée de hasard face à celle de destin. Mais, comme la technique qui lui résiste sans cesse, la vision du monde rationaliste de Faber fait naufrage. Son style elliptique fait transparaître sa culpabilité et ses refoulements. Le texte pris dans son entier semble, même pour un ingénieur et un joueur d’échec, tellement construit – une structure temporelle entrecoupée par des flashbacks et des anticipations, des oppositions rigides, et surtout l’importante dimension symbolique basée sur les nombreuses allusions mythologiques – que le rapport se tourne finalement contre son narrateur. (Marc Caduff, traduit par Marie Fleury Wullschleger)

Nouvelles parutions

Zora del Buono: Hinter Büschen, an eine Hauswand gelehnt. C.H. Beck.

Nouvelles parutions

Eric Matile (Hg.): Der ultimative Ratgeber für alle praktischen Belange des täglichen Lebens. Salis Verlag.

Actualités

lit21: Giorgio Agamben: Homo sacer

lit21: Ben Rawlence: Stadt der Verlorenen. Leben im größten Flüchtlingslager der Welt

lit21: Rezension: König der Strasse | Nigel Bartlett

lit21: Ein Traum geht in Erfüllung!

LiteraturSchweiz Tweets: [swissliterature] Nouveau → Critique «Monsieur et Madame Rivaz» de Catherine Lovey https://t.co/uDZUy7ZqtF

Festivals

Le livre sur les quais 2016: Morges (Vaud)

Rigi Literaturtage: Rigi Kulm

Babel Festival di letteratura e traduzione: Bellinzona

Automne Littéraire Gstaad

BDFIL: Festival de bande dessinée Lausanne