Startseite

  • Agenda

  • Journal

  • Conseil de lecture

  • Nouvelles parutions

  • Actualités

  • -

Contribuer

Aimeriez-vous que votre page web apparaisse dans l’index de recherche?

Etes-vous auteur/autrice ou éditeur/éditrice ou avez-vous le projet d’un livre ou d’une publication ?

LiteraturSchweiz

Paramètres

Agenda

19 h 00
Der magische Turm
-
Schloss Thun, Rittersaal
Thun

Agenda

26-07-2024
Hundstage – Dass es überraschend kommt, habe ich e…
K. Ziegler
Millers
Zürich

Agenda

27-07-2024
Geschichtenfenster - lauschen und entdecken
-
Landesmuseum Zürich
Zürich

Agenda

27-07-2024
Geschichtenfenster - lauschen und entdecken
-
Landesmuseum Zürich
Zürich

Journal

Mitteilung 2020-03-18 [A*dS Actualité]: Concernant: Le virus Corona

Journal

Mitteilung 2024-07-12 [«Topshelf Night» Schloss Lenzburg]: Eine Sommernacht zwischen Lichtern und Stars, die ganz der Literatur und dem Lesen gehört! Und Bookstagram! Und BookTok!

Journal

Mitteilung 2024-06-26 [Bachmann-Preis]: Statt Fussball 3 Tage lang Literatur gucken: Heute starten die diesjährigen «Tage der deutschsprachigen Literatur».

Journal

Mitteilung 2024-06-24 [Pro Litteris Preis 24 – Sasha Filipenko & Maud Mabillard]: ProLitteris verleiht zwei Preise in der Sparte Literatur an Sasha Filipenko und Maud Mabillard.

Journal

Mitteilung 2024-06-21 [Literaturfestival Zürich]: Nicht verpassen: Vom 8.-14.7.24 steigt wieder das Literaturfestival Zürich.

Journal

Mitteilung 2024-06-17 [Stiftung Lydia Eymann Literaturstipendium]: Bis 30.6.24 bewerben fürs Stipendium der Lydia Eymann Stiftung.

Journal

Mitteilung 2024-06-11 [Markus Bundi «Wilde Tiere»]: Beat Mazenauer bespricht «Wilde Tiere» von Markus Bundi für Viceversaliteratur.ch.

Conseil de lecture

David Bosc, La Claire Fontaine: « La Claire Fontaine » de David Bosc est le roman d’un peintre: Gustave Courbet. C'est aussi un livre sur le Léman saisi par l'œil du peintre. C'est encore le récit d'un exil. Poursuivi pour avoir participé à la Commune de Paris, Courbet quitte Ornans pour la Suisse en 1873. Il y mourra quatre ans plus tard. Ce roman des dernières années de Courbet palpite d'une joie «révolutionnaire», déraisonnable qui, toute entière, habite le peintre. David Bosc invente une langue picturale qui semble empruntée au peintre. Généreuse, croquante, drôle, elle brosse à grands traits vifs, colorés, plein d’humour, l’histoire du peintre en Suisse.

Conseil de lecture

Charles-Albert Cingria, Bois sec, bois vert: Quel drôle de recueil «Bois sec bois vert» de Charles-Albert Cingria ! Ce devrait être le premier des cinq ou six volumes de son «Oeuvre complète». La consécration à Paris, chez Gallimard, d'une abondante activité littéraire menée à travers l'Europe de l'entre-deux-guerres. Cingria, l'énergumène cosmopolite «italo-franc levantin», y pensait depuis longtemps. Son attachement à la Nouvelle Revue française de Jean Paulhan aurait dû lui garantir cette reconnaissance tardive. Pour le génial vagabond des lettres romandes, cela aurait été l'occasion de rassembler le meilleur de sa production jusqu'alors éparpillée en plaquettes ou revues introuvables. Hélas, la guerre vint interrompre le projet pourtant bien lancé ; la publication, en 1941, de l'anthologie «Stalactites» à la Guilde du Livre, en Suisse, où Cingria était venu se réfugier, compliqua encore le dossier. L'unique volume qui parut finalement, en 1948, fut un fiasco éditorial, financier et populaire : moins de 500 exemplaires de «Bois sec bois vert» vendus, le solde pilonné et la suite du projet abandonnée. Il y a pourtant parmi ces dix textes (aucunement liés entre eux et tous publiés séparément entre 1934 et 1947) des pépites de la production cingrienne. Dont le morceau qui donne son titre au volume et qui évoque les retrouvailles exquises de Cingria et de son petit appartement parisien, après six ans de guerre ... Charles-Albert Cingria, génial vagabond des lettres romandes, dandy mythique, n'a jamais cessé de fasciner. Ces textes naviguent entre les genres : récits poétiques, contes fantastiques, essais historiques, traités de musicologie, propos variés, chronique d'humeur... (Daniel Vuataz) Ce texte a été publié pour la première fois en 2013 dans L'Hebdo Hors-série «Littérature Suisse, 100 livres essentiels».

Conseil de lecture

Pietro de Marchi, Parabole smorzate: L’image tennistique des « paraboles amorties », qui n’a pas été reprise par hasard du poème éponyme, résume comme un programme le ton de ce premier recueil de Pietro De Marchi. L’auteur sonde les potentialités de la dimension ludique et musicale du langage poétique, préférant le toucher léger, lifté, à la recherche d’une expressivité trop forcée. Cette légèreté prend forme dans l’allure de comptine qui met en évidence le jeu phonosymbolique du parler et du dialecte. On la retrouve aussi dans la structure (la première section, « Parabole smorzate », semble reprendre la cadence d’un allegretto ; la deuxième, « Carta di riso », renvoie au journal des classes primaires ; la troisième, « Il resto di due », au refrain d’une chanson célèbre), dans les atmosphères et dans le regard posé sur le monde de l’enfance, ou dans la galerie d’animaux, du lézard vert aux méduses, qui composent une sorte de bestiaire, non sans un clin d’œil aux poèmes avec animaux de Scialoja. Dans cette recherche poétique amusée et raffinée (voir la préface exemplaire de Giorgio Orelli) émerge la volonté de « ne laisser / que l’essentiel », en essayant de réduire, tel l’entomologue, l’écart entre les mots et les choses : «L’entomologo Con lo spillino trafigge l’insetto Appena catturato, Poi sotto Vi incolla il cartellino Col nome e altri dati. Così – beato – Tra le parole e le cose Riduce lo iato.» De son aiguille il transperce l’insecte / A peine capturé / Puis il colle dessous / L’étiquette / Avec le nom et autres indications. / De la sorte, bienheureux ! / Entre les mots et les choses / Il réduit le hiatus. (Andrea Grassi, traduit par Christian Viredaz)

Nouvelles parutions

Philomina Bloch-Chakkalakkal: Unsichtbar unverzichtbar. Familien- und Berufsleben von Nurses aus Kerala in der Schweiz aus einer postmigrantischen Perspektive. Seismo Verlag.

Nouvelles parutions

Simon Grand: Strategische Kreativität: Zukunft gestalten, um Gegenwart zu verändern. Versus.

Actualités

AdS Annonces RSS: A*dS: Sommerpause / vacances d'été / pausa estiva / summer break

AdS Annonces RSS: Communiqué de presse de Suisseculture

AdS Annonces RSS: « Valeur de la démocratie » : déclaration de création

AdS Annonces RSS: Communiqué de presse de Suisseculture: Révision partielle prévue de l’ordonnance sur la radio et la télévision

AdS Annonces RSS: European Writers’ Council condemns the Russian attack on Ukrainian’s largest printing-house in Kharkiv

-